Visites guidées dans les alentours de Florence

Guides Toscane

Visites guidées à Certaldo sur les traces de la famille Pitti

, Visites guidées à Certaldo sur les traces de la famille Pitti


Cet itinéraire se déroule le long d’un des tracés de voiries qui, depuis les temps anciens, a relié la vallée où s`écoule l'Arno avec la Val di Pesa et la Valdelsa avoisinante, en passant par San Casciano, San Pancrazio, Fornacette, Lucardo, la paroisse de San Lazzaro; après avoir traversé l’Elsa près de Certaldo, la route continuait ensuite son chemin vers l’ouest et après Volterra elle touchait la côte tyrrhénienne.
C'est ici, dans les terres touchées par cette ancienne route, qu'est née l'une des lignées les plus importantes qui ont marqué l'histoire de Florence: la famille Pitti.

Le parcours est divisé en 4 étapes d'une durée de 2h30 chacune: chaque étape vous permet de profiter de panoramas à couper le souffle et de connaître, grâce à nos guides interprètes, l'histoire millénaire de ce coin de Toscane toujours dédié à la culture de la terre, où la vie coule à la suite des temps et rythmes de la nature.

Le Château de Lucardo et l'église de San Donato à Lucardo


Notre première étape est le château de Lucardo qui, avec ses 442 mètres au-dessus du niveau de la mer permet au regard d’embrasser pendant des dizaines de kilomètres l’ensemble du territoire : des hauteurs de Montalbano et le mont Pisano (NO), jusqu’aux Collines Métallifères (O), à la Montagnola Senese (SO) et aux collines du Chianti (NE).
La première mention écrite de Lucardo a été trouvée dans un parchemin du 767: à l’époque, Lucardo, comme nous le lisons dans ce document, était le siège d'une « curte » que Gundoald, médecin de Desiderio (roi des Lombards), avait donné cette année-là au monastère de San Bartolomeo de Pistoia.
Deux siècles plus tard, une figure de haut rang se vantait d'avoir des droits et des possessions sur ce village: c’était Ugo, marquis de Toscane, qui en 998 donna une série de biens remarquables « in loco Lucardo » à l’une des institutions ecclésiastiques les plus prestigieuses de la Valdelsa: l’abbaye de Marturi près de Poggibonsi.  Avec nos guides vous découvez à quoi ressemblait Lucardo à cette époque et ce qui est encore préservé des siècles passés, jalousement gardé par les habitants de cet ancien château.

Depuis Lucardo, nous prenons la route départementale SP 79 en direction de Certaldo. Après quelques centaines de mètres, nous rencontrons l'un des plus anciens édifices religieux de la région: l'église prieuré de San Donato a Lucardo qui, du haut de sa colline, stratégique comme celle de Lucardo, domine une vaste étendue de la belle campagne de Certaldo, où les oliviers et les vignobles s'alternent avec les bois de chêne, de chêne vert, de cyprès et d'acacia.
Les premières nouvelles de San Donato a Lucardo remontent au 997. Entre le Xe et XIe siècle, l'église - et ses biens - faisaient l'objet des intérêts de deux importantes abbayes qui s'en disputaient la juridiction.
Les Pitti, une famille dont les origines se trouvent dans la campagne de Certaldo, avaient le patronage sur l'église de San Donato: les illustres patrons se prirent soin de ce bâtiment, comme en témoignent le deux bénitiers en marbre, datant du XVIIe siècle, conservés à l'intérieur de l'église, et qui ont l'emblème de cette importante famille.


Fiano, le manoir Rogai et le village rural de Luia

Notre voyage sur les traces de la famille Pitti se poursuit par la visite du centre habité qui s'appelle Fiano, un joli village dont les origines sont liées à la présence et au passage de la route. Dans les documents les plus anciens (1312) le centre habité de « Alfiano » est indiqué comme une « villa », c'est-à-dire un village ouvert, l'un des développements urbains les plus répandus dans la campagne florentine au Moyen Âge. Avec nos guides interprètes vous aurez la possibilité de découvrir comment cet ancien village a été formé et comment il s'est développé, en gardant son identité au fil des siècles.
Au cours de la visite, il sera possible de rencontrer les habitants qui, avec fierté, vous montreront les signes de leur histoire et de leur passé, tels que le Monument aux morts de la Grande Guerre (1915-1918) situé au centre de la place la principale, ou l'ancien oratoire consacré à l'Ange gardien construit il y a trois cents ans à côté du bâtiment le plus représentatif du pays, la Ferme di Fiano, appartenant à l'époque à une très riche et ancienne famille florentine. Les habitants de Fiano il vous parleront aussi des magnifiques vignobles et des oliveraies qui s'étendent autour du village, dont beaucoup - comme nous l'apprennent les documents - appartenaient à la famille Pitti.

La prochaine étape représente le cœur de notre visite guidée: c'est la maison médiévale que l'on trouve, toujours le long de la route, à 1 Km de Fiano. Connu sous le nom de manoir Rogai, cet ancien bâtiment cache un secret qui relie son histoire à celle de la famille Pitti: comme on a récemment découvert c'était à la famille Pitti qui appartenait la plupart des maisons et des terres autour du village de Luia, situé à quelques centaines de mètres de ce manoir. Cette découverte a permis de donner une nouvelle valeur aux souvenirs que Bonaccorso di Neri - un membre éminent de cette lignée - a confiés à son livre de mémoires il y a six cents ans.

Dans son reportage sur les origines de sa famille Bonaccorso di Neri écrivait que le Pitti avaient été chassés de Simifonti [le village de Semifonte, situé à 10 km de Luia et Certaldo] par les Ghibellines car ils faisaient partie des Guelphs. A ce moment-là, la famille des Pitti se divisa en 3 parties: la première s'installa à Luia et leurs descendants appartenaient à un grande et riche famille de propriétaires terriens. Leur blason identique à celui d’origine, montre le lien entre ces familles. Les Pitti de Luia, en revanche n'avaient pas le même nom, mais ils avaient le même blason: qui représentait un véritable "logo" de famille, fortement ancrée à la campagne d'origine.
En face de l'ancien manoir des Pitti se trouve un bel oratoire qui impressionne par son architecture, clairement inspirée par deux des plus importantes bâtiments sacrées de Florence: le dôme de la Cathedrale et les chapelles des Médicis près de la basilique de San Lorenzo. Son histoire très fascinante qui va de la Renaissance à nos jours est intimement liée aux événements de riches familles qui avaient ici leurs possesions.
La Via Piana qui vient de l'oratoire de San Francesco nous permet d'atteindre l'ancienne village de Luia: pendant notre chemin, il ne faut pas oublier de regarder le paysage qui s'ouvre sur la vallée où, entre vignes et champs d'oliviers, nous voyons l'église paroissiale de San Lazzaro, qui sera notre prochaine étape.

L'église romane de San Lazzaro a Lucardo et le village de Pino

Nous atteignons l'église paroissiale en prenant le chemin de terre qui bifurque depuis la route départementale SP 79 près de Villa il Pozzo, situé à 700 mètres après le manoir Rogai en direction de Certaldo: c'est une belle demeure du XVIIIe - XIXe siècle, une ancienne ferme, développée depuis un site fortifié datant du Moyen-Âge; sa présence est signalée par l'imposante tour en pierres et en briques incorporées maintenant dans le complexe principal de la villa.

L'église paroissiale de San Lazzaro est l'une des plus anciennes églises de la Valdelsa: toutes les églises et les peuples qui vivaient dans ce qui est maintenant le territoire de Certaldo dépendaient de San Lazzaro : elle avait droit de baptême sur toute la population de la région.
Le premier document connu concernant San Lazzaro porte la date du 926: à cette époque la paroisse était une réalité bien établie, un point de référence pour toutes les communautés qui vivaient sur le territoire, des peuples probablement réunis dans des petits villages ouverts, dont les « ville » de Luia et Fiano constituent encore un témoignage. L'empreinte romane de léglise est particulièrement évidente dans le beau portail à arcade: l'arc est posé sur un linteau de grès au centre duquel se trouve le blason de la famille Gianfigliazzi, patronne de l'église pendant trois siècles. Avec nos guides, il sera possible de retracer les différentes phases qui ont marqué au cours des siècles l'histoire de ce bâtiment extraordinaire, l'un des plus importants exemples de l'architecture romane de Valdelsa.


La visite guidée à travers les lieux de la famille Pitti se poursuit dans le centre habitée de Pino, à 2 km de San Lazzaro, toujours le long de la route départementale qui mène à Certaldo.
Situé sur le côté droit de la route, on trouve un petit oratoire, symbole comme ceux rencontrés jusqu'à présent du prestige des familles qui ont favorisé sa construction. Aussi bien que l'ancienne manoir Rogai, le petit oratoire cache un secret qui relie sa présence à celle des Pitti: le secret est gardé par les armoiries, au-dessus de la porte, et dans un document écrit il y a cinq siècles où on trouve ces mots :
"Dans le peuple de la Pieve di San Lazzaro à Lucardo, dans un endroit appelé al Pino, le 6 décembre 1594 un oratoire sous le titre de Santa Lucia a été érigé des fondations [...]. L'oratoire a 7 bras de longitude, 5 de latitude et 8 d'altitude, protégé par une porte verrouillée, avec deux fenêtres en fer à travers lesquelles ceux qui passent peuvent regarder à l'intérieur de cet oratoire ".
Malgré le temps qui passe, l'oratoire est encore comme il y a cinq siècles, gardien jaloux de son lien secret avec la famille Pitti: un secret que seuls nos Guides pourront vous révéler!

Notre chemin se termine par une visite guidée de Certaldo (5 km), dernière étape importante de notre voyage dans le temps et dans l'histoire de notre "Toscane la plus belle".

Conatctez-nous et réservez dès à present votre visite guidée privée: découvrez avec Guidestoscane les trésors de Certaldo!

Guides Toscane Blog

Nouvelles et événements

Blog

Michel-Ange et la 'Pietà' de Marcialla (Florence)

Ces jours-ci, une nouvelle a dominé les journaux locaux (et non): apparemment la main qui a dessiné le fresque de l'église de Marcialla...

Leonardo et la dérivation de l'Arno

  Cette belle carte est conservée à l'intérieur des collections royales de Windsor (RL 12279). L’auteur est Leonardo da Vinci et l’étude remonte à...

Florence et ses alentours: les origines de la famille Pitti à Certaldo

  Une raison de plus pour visiter Certaldo et, surtout, pour découvrir son territoire nous est confirmée par une récente étude qui nous révèle que Certa...

La meilleure Toscane: Certaldo et les origines de la famille Pitti

 Il était environ l'année 1420. Buonaccorso di Neri Pitti écrivit un livre qui s'appelait Mémoires (Ricordi), un texte qui, de la première page...